Une caisson de graves bass-reflex actif de 100 Wrms

Et, comme nous vous le disions déjà lors de la première partie, cette réalisation ne demande qu’un minimum d’outillage de base et le bois nécessaire se trouve au rayon Découpe à vos dimensions de tout magasin de bricolage.


La construction de l’ébénisterie
Elle ne vous posera aucun problème si vous suivez bien les figures 8 à 13, mais nous allons tout de même reprendre tout cela ensemble. Nous considérons que vous avez déjà construit la platine et que vous l’avez fixée sur le panneau arrière métallique avec les darlingtons, le transformateur torique … et que vous êtes en possession de quelque chose qui ressemble fortement à la figure 4 du numéro 99 d’ELM, ainsi que des deux haut-parleurs.
Le matériel rayon Découpe bois de votre magasin de bricolage vous choisirez du panneau de CTB (le CTBH, H pour milieu humide, est plus cher mais bien plus résistant) ou d’OSB de 19 mm d’épaisseur (c’est l’épaisseur normalisée) et vous donnerez votre plan de coupe : six morceaux, en fait trois paires identiques (voir les dimensions figure 10). Achetez en outre un tasseau de section 10 x 15 (les longueurs sont de deux mètres, vous en aurez de reste), peu importe l’essence, bois exotique ou sapin ou pin ; tirez-en deux morceaux de 174 mm et deux de 131 mm, comme le montre la figure 10. Par ailleurs achetez des vis pour panneau de particule à tête fraisée et empreinte cruciforme d’au moins 4 x 40 (pas plus de 4,5 x 45) pour assembler les panneaux, quelques 4 x 15 (pas plus de 4,5 x 20) pour fixer les deux haut-parleurs et quelques 2,5-3 x 15 pour l’évent d’accord reflex ; de la colle à bois vinylique (elle est blanche comme du lait), marque Pattex par exemple, un petit bidon suffira, prenez de la normale et non de la rapide ; une cartouche à extruder de mastic silicone transparent (ou à défaut coloré blanc ou marron) pour l’étanchéité de la caisse, de l’évent et des haut-parleurs. Le perçage des trous Vous devez percer un trou de diamètre 60 mm (pour l’évent ou tube d’accord reflex) dans le panneau de 310 x 174, comme le montre la figure 10 : si vous avez une scie cloche de ce diamètre (à monter sur une perceuse en basse vitesse à la place du foret habituel) utilisez-la ; sinon tracez le cercle et à l’intérieur de la périphérie de ce cercle faites un trou de 10 mm environ avec un foret à bois ; introduisez la lame de votre scie sauteuse dans ce trou et, avec beaucoup de soin, faites le trou de 60 mm. Tachez d’être bien vertical dans le sens de l’épaisseur du panneau en ne forçant pas sur la lame, surtout pas latéralement. Dans le panneau 460 x 210 tracez les deux trous de 147 mm pour les haut-parleurs, comme le montre la figure 10, puis pour chaque trou procédez comme ci-dessus (avant trou de 10 à la périphérie et scie sauteuse)
L’assemblage Assemblez d’abord les cinq panneaux (tous sauf celui portant les hautparleurs) avec un cordon de colle et les vis (faites des avant trous) ; si vous avez de grands serre-joint ou presses utilisez-les ; après assemblage essuyez les bavures de colle avant qu’elle ne sèche. Étanchez toutes les arêtes inter-nes avec du mastic silicone. Revêtez les cinq faces internes de laine de verre ou de roche : elle sert à amortir l’onde acoustique provoquée par le déplacement vers l’arrière des cônes mobiles des haut-parleurs.
Figure 8 : Montage du transformateur torique sur le panneau arrière (voir la
figure 4, première partie).

Figure 9 : La tension nécessaire au fonctionnement du caisson de graves actif
est obtenue à partir du secteur 230 V au moyen d’un transformateur torique à
double secondaire avec prise centrale.

Figure 10 : La construction de l’ébénisterie
Percez l’un des panneaux 174 x 310 d’un trou de diamètre 60 (évent d’accord reflex) et l’un des panneaux 460 x 210 de deux trous de diamètres 147 (pour les haut-parleurs) selon le plan de perçage ci-contre : vous aurez besoin d’une scie sauteuse dotée d’une lame adéquate pour le type de panneau choisi (pourl’introduire, faites un trou préalable sur la circonférence des gros trous avec un foret à bois de 10 mm de diamètre). Respectez rigoureusement les cotes indiquées pour ces trous (haut-parleurs et évent).
La dernière phase de travail consiste à assembler les six panneaux : vous procèderez par encollage avec de la colle vinylique à bois (elle est blanche et disponible dans une sorte de “biberon” à bec étroit, ne prenez pas de la “rapide” mais de la “normale”) et vissage avec des vis “agglo” pour panneau de particule de 4 ou 4,5 mm de diamètre et 40-45 mm de longueur (leur tête est fraisée, conique et à empreinte cruciforme). Il vous faudra aussi une cartouche de mastic silicone transparent pour l’étanchéité. Souvenez-vous que cette “caisse” doit être étanche au niveau des assemblages, de l’évent ainsi que des haut-parleurs (eux aussi seront vissés avec des vis de diamètre et longueur adéquats – par exemple 3-4 mm et 15-20 mm – et leurs faces d’appui (dotées d’un joint circulaire en néoprène) enduites au préalable de silicone).
Note : vous ne pouvez pas visser les vis dans l’épaisseur des panneaux (19 mm) directement car le bois fendrait ; vous devez d’abord faire un avant trou de 2-2,5 mm pour des vis de 4-4,5 mm avec un foret à bois (ils comportent une pointe de centrage, on en trouve des boîtes de diamètres standard à très bon marché et ils vous dureront bien pour une centaine d’enceintes acoustiques !). N’oubliez pas d’encoller (un cordon suffit et vous pouvez l’aplatir avec une petite spatule) avant d’assembler et de visser (à la visseuse sans fil ou au tournevis cruciforme). Enduisez ensuite toutes les arêtes intérieures avec du mastic silicone.
Avant de fixer le dernier panneau, celui qui porte les haut-parleurs, à la caisse ainsi formée, vous devez revêtir les cinq faces que vous voyez avec de la laine de verre. Forcément la face interne du panneau des haut-parleurs en sera dépourvue, c’est normal et voulu.
Connexion du caisson de graves actif
Figure 11 : Découpe des trois trous pour l’évent d’accord reflex et les haut-parleurs dans les panneaux de 174 x 310 et 460 x 210 (voir figure 10).
Avant d’aller plus loin, demandez-vous si vous souhaitez décorer le panneau restant, celui qui portera les haut-parleurs dans un instant ; tenez compte du fait que, comme le montre la figure 14, cette face ne sera pas visible puis qu’elle sera tournée vers le sol. Si malgré tout vous souhaitez la protéger par un revêtement plastique ou placage de bois ou autre film, c’est le moment de le faire, avant de poser les haut-parleurs et de fixer ce dernier panneau.
Montez les deux haut-parleurs sur ce panneau restant (décoré ou pas) avec des vis courtes et un délicat filet de silicone sur la face d’appui (attention, ne pas salir le cône mobile à travers les fenêtres du saladier) ; laissez le joint circulaire de néoprène, il sert à les vibrations du saladier et à éviter qu’elles ne se transmettent à l’ébénisterie. Voir les figures 10 et 14. Vous le voyez, les haut-parleurs se montent à l’extérieur du panneau, de façon à pouvoir être démontés sans avoir à déposer le panneau. Reliez-les en parallèle en utilisant de la paire rouge/noir 2 x 1,5 mm² ou plus (cosse point rouge avec cosse point rouge - fil rouge, cosse non marquée avec cosse non marquée - fil noir) et faites passer la paire résultante (rouge/noir) à travers le petit panneau inférieur allant au panneau arrière métallique. Un trou de 5 ou 6 mm devrait suffire. Ne pas oublier de passer la paire rouge/noir à travers le petit panneau (nous nous répétons mais c’est volontaire !), comme le montre la figure 10.
Ne tirez pas sur ces fils et bourrez le trou avec du mastic silicone pour une étanchéité parfaite. N’assemblez pas encore ce panneau doté des haut-parleurs avec les cinq autres.
Dans le trou de 60 mm de l’autre petit panneau enfilez l’évent (tube d’accord reflex) et fixez-le/étanchez-le avec quatre vis (2,5-3 x 15) et ce même mastic silicone, comme le montre la figure 10.
Bien sûr le revêtement de laine de verre aura été découpé pour le passage en force de cet évent. Pour cela, placez l’enceinte de telle façon que le trou de 60 mm soit horizontal et situé au dessus ; vous bénéficierez ainsi de la gravité, mais un bon collage peut prendre quelques heures pendant lesquel es mieux vaut ne pas bouger l’ensemble
Figure 12 : Les six panneaux sont assemblés par encollage des champs et vissage avec avant trous (voir figure 10).
Figure 13 : De gauche à droite. Les tasseaux servent à recevoir le panneau arrière métallique doté de l’électronique (l’amplificateur est donc à l’extérieur de l’enceinte étanche proprement dite). Insertion des deux haut-parleurs dans l’enceinte (n’oubliez pas d’étancher la face d’appui avec un fin filet de mastic silicone, mais ne débordez pas, à travers les fenêtres du saladier, sur le cône mobile). Panneau arrière doté de l’amplificateur. En médaillon le trimmer de réglage du courant de repos Voir figures 4 et 10..
Figure 14 : Eh oui, ce sont bien quatre pieds d’appui en caoutchouc, en effet les haut-parleurs “regarderont” le carrelage (ou la moquette !) de votre auditorium ou de votre salon. Par conséquent le panneau arrière métallique se retrouvera vertical ; il sera traversé par le cordon secteur 230 V et recevra la BF de l’ampli. Voir encore figure 10.
Quand c’est sec, revenez à l’autre petit panneau, faites la connexion de la paire R/N venant des haut-parleurs à la sortie de l’amplificateur aux points LS+ et LS– (voir figure 13) et fixez enfin le panneau arrière métallique sur les quatre tasseaux préalablement prépercés (pour que ces avant trous soient au bon endroit, utilisez la plaque de métal comme gabarit de perçage, ainsi vous serez sûrs de bien tomber en face !). Vous pouvez maintenant fixer le panneau portant les haut-parleurs (avec cordon de colle aplati et vis, sans oublier les avant trous) sur les cinq panneaux déjà prêts et le doter des quatre pieds caoutchouc, comme le montre la figure 14. Ce panneau se passe de revêtement interne de laine de verre et, forcément, d’étanchéité au silicone sur ses quatre arêtes internes. décoration et la protection desquatre faces restantes, nous les laissons à votre imagination; elle seront fonction de votre intérieur : placage bois, plastique, peinture, céruse, tissu …
Notez qu’à tout moment vous pouvez démonter le panneau arrière métallique pour intervenir sur l’amplificateur (réglage de RV3) ou les connexions vers l’extérieur. Voir les figures 9, 10, 13 et 14.

Conclusion
Nous vous souhaitons une bonne réalisation de ce caisson et ensuite de longues heures d’audition avec de super basses.


Publié dans electronique-magazine N°_100_2007

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire